Un mouvement inédit, du moins dans l’Histoire récente du pays. Même s’il s’inscrit aussi dans la longue histoire des révoltes populaires.

Qui vient de loin, du plus profond du pays, porté par une colère contre les inégalités, les injustices au quotidien, qui font de la vie, cette vie-là, un combat de Sisyphe sans cesse recommencé.

Composé de toute les portions du peuple : du nord au sud, de l’est à l’ouest, la France des périphéries urbaines comme celle des déserts ruraux ; celle des employé·es, ouvrier·es, chômeur·euses, cadres, précaires, artisan·es, retraité·es, entrepreneur·es, lycéen·nes, personnes en situation de handicap, jeunes et plus agé·es, hommes, femmes…