La pandémie de Covid-19 a accéléré la crise civilisationnelle à laquelle l’humanité est confrontée et encore trop peu et mal préparée. Elle a notamment mis en lumière des inégalités (sanitaires, économiques, sociales, territoriales…) qu’elle a encore exacerbées, remettant en cause tout le modèle néolibéral.
Si elle a fait ressortir nos faiblesses, elle a aussi révélé nos forces. Elle nous a rappelé quelles devaient être nos priorités : la protection de tous et toutes, les biens communs et services publics, les métiers et salarié·es qui assurent notre survie au quotidien…