EUROPE – SOUTIEN A LA MOBILISATION DES AGRICULTEUR·TRICES CONTRE LA PAC !

3 juin 2021

jeudi 27 mai 2021, une action d’occupation du siège du pôle était organisée par la confédération paysanne pour une #PACpourl’emploi. L’action fut fortement réprimée et une députée LFI, Bénédicte Taurine a subi des violences de la part des forces de l’ordre alors qu’elle venait soutenir les agricultreur·trices présent·es. Mercredi 2 juin, la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB) continuait la mobilisation avec une manifestation aux Invalides contre les politiques présentées au sein du PAC. De nombreux·ses agriculteur·trices manifestaient entre autres contre la baisse des subventions qui leur étaient accordées. Le député Loïc Prud’homme était présent en soutien.

La PAC : une politique agricole soumise aux logiques de marché

La politique agricole commune (PAC) est une politique majeure de l’Union européenne . Elle décide principalement des subventions accordées aux professionnel·les du secteur à l’échelle européenne. C’est est un levier indispensable pour une agriculture durable mais actuellement les politiques s’inscrivent dans une logique productiviste en fléchant son budget principalement sur des surfaces de productions sans agriculture biologique et favorisent donc l’utilisation de pesticides et le gaspillage alimentaire.

Les agriculteur·trices présent·es aux différentes mobilisations dénoncent l’injustice de distribution des aides de la PAC fléchées en majorité à ces grandes surfaces agricoles et l’abandon les paysan.nes se convertissant à l’agriculture bio. Les aides de maintien disparaissent, et la part du budget accordé au bio baisse de 66% selon la Fédération nationale de l’agriculture bio (FNAB).

Un déni inquiétant de l’Union ne tirant aucune leçon de la crise sanitaire Une politique sans grande surprise au vu du peu d’ambition que se donne l’Union européenne pour proposer une agriculture durable et paysanne. Aucune mesure sérieuse n’est présente concernant l’élevage industriel alors qu’il présente un risque important pour la santé humaine comme on a pu le voir très récemment.
La PAC doit entrer en vigueur le 1er janvier 2023, si les mesures annoncées ne changent pas, ces politiques maintiendront les agriculteur·trices bio dans une extrême précarité.

L’Union européenne est aujourd’hui la première puissance agricole au monde. Nourrir sa population et respecter le travail de ceux qui produisent sont les plus grands défis du monde de demain. Nous ne pouvons nous satisfaire de logiques productivistes et de politiques saupoudrées de greenwashing. Il faut une rupture avec les modes de production actuels, et vite !

Rompre avec les logiques productivistes : l’urgente bifurcation écologique

La France insoumise soutient les mobilisations actuelles contre cette PAC injuste. Nous défendons non pas une transition, mais une réelle rupture : une bifurcation écologique pour une agriculture paysanne et durable, créatrice de milliers d’emplois.
– La réduction de l’agriculture industrielle qui représente 10 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe
– Des aides plus importantes pour les agriculteur·trices voulant se reconvertir dans le bio
– Un budget équitable pour les agriculteur·trices avec des petites surfaces.

 

Retrouvez l’ensemble de nos propositions sur l’agriculture et les emplois écologiques

– Livret thématique LFI, “Pour une agriculture écologique et paysanne”, 2017

– Livret thématique LFI, “Face à l’urgence climatique, la planification écologique”, 2017

– Cahier de l’Avenir en commun n°2 , “La planification écologique”, mars-avril 2021

Proposition de résolution pour une bifurcation écologique, mai 2020

Proposition de loi LFI pour établir la garantie d’emploi, mars 2021

 Danièle OBONO

Députée de Paris – 17e circonscription

La France insoumise

 

      

 

Politique de confidentialité – Mentions légales 

À l’Assemblée

Palais Bourbon

126 rue de l’Université, 75007 Paris

Téléphone : 01 40 63 61 08

Courriel : daniele.obono@assemblee-nationale.fr

En circonscription

Local parlementaire (sur rendez-vous) 

09 61 68 60 35 – contact@deputee-obono.fr

Permanences en mairie

  • 18e (1 place Jules Joffrin) : mardi 14h-16h

  • 19e (5-7 place Armand Carrel) : jeudi 10h-12h