Edito – Pour que viennent les jours heureux et le goût du bonheur

 

Depuis un an, E. Macron et sa majorité ont montré leur vrai visage : celui d’un régime monarchique et austéritaire au service de la minorité des riches, au détriment de la majorité, de l’intérêt général et de l’écosystème. Jamais un pouvoir n’a été aussi bienveillant avec les puissant·e·s et aussi brutal et méprisant pour le grand nombre.

Et les mauvais coups vont continuer : attaque du système de retraites, baisses des dépenses sociales, chasse aux pauvres, aux chômeur·euse·s, aux migrant·e·s, restriction de la liberté d’expression et du droit à l’information, réduction de la représentation populaire, etc.

Face à ce rouleau compresseur anti-social, anti-écologique et anti-démocratique, les résistances s’organisent. Partout dans le pays, dans les hôpitaux, gares, lycées, quartiers, des citoyen·ne·s, des salarié·e·s, se soulèvent contre ces politiques violentes mais aussi irrationnelles, qui préparent un avenir au rabais, de précarité et de tensions sociales.

Le groupe de la France insoumise et ses 17 député·e·s ont été au rendez-vous des mobilisations pour défendre le bien commun, l’idée d’une société solidaire, qui affronte l’enjeu du changement climatique par des mesures concrètes, qui s’attaque aux injustices et aux discriminations.

Cette société alternative, nous avons commencé à la traduire en lois, avec nos propositions (sur le burn out, la fin de vie digne, le récépissé lors du contrôle au faciès, l’eau comme bien commun), mais aussi avec nos milliers d’amendements. Nous avons montré que cette autre voie est réaliste et nous sommes prêt·e·s à gouverner pour la mener à bien.

Notre objectif reste de convaincre le plus grand nombre qu’il est possible non seulement de défendre nos droits mais d’en gagner de nouveaux. Qu’il est possible de prendre le pouvoir et le redonner au peuple.

Voilà le sens de mon engagement en tant que députée, dans l’hémicycle, dans la rue, à vos côtés en circonscription, hier, aujourd’hui et pour les 4 prochaines années.

Danièle Obono, députée de la 17e circonscription de Paris

 Danièle OBONO

Députée de Paris – 17e circonscription

La France insoumise

facebook logo HD          

Politique de confidentialité

Mentions légales

 A l'Assemblée

Palais Bourbon, 126 rue de l’Université, 75007 Paris

Teléphone : 01 40 63 61 08

E-mail : daniele.obono@assemblee-nationale.fr

 En circonscription

Local parlementaire (sur rendez-vous) 
Téléphone : 09 61 68 60 35

E-mail : contact@deputee-obono.fr

Permanences en mairie

– 18e (1 place Jules Joffrin) : mardi de 14h à 16h

– 19e (5-7 place Armand Carrel) : jeudi de 10h à 12h